Actualités

5 décembre : journée mondiale du bénévolat, retrouvez le portrait de Karine, bénévole, Intervenante Départementale de Sécurité Routière

 
 
5 décembre : journée mondiale du bénévolat, retrouvez le portrait de Karine, bénévole

5 décembre, c’est la journée mondiale du bénévolat, retrouvez le portrait de Karine BOLMONT, bénévole, Intervenante Départementale de Sécurité Routière.

Depuis combien de temps êtes vous bénévole ou volontaire ?

Je suis intervenante départementale sécurité routière (IDSR) depuis mai 2014

Pouvez-vous décrire l’action que vous menez bénévolement ?

Je suis mobilisée à la demande de la coordinatrice sécurité routière placée sous l’autorité du Sous-préfet, Directeur de Cabinet. Je peux intervenir sur des campagnes d'information sur l'éclairage des voitures au moment du changement d'heure, animer un stand de prévention sur les risques de l'alcool au volant ou du portable par exemple.

Quel(le) parcours/ motivation vous a amené à cet engagement ?

J'ai eu l'occasion de rencontrer la coordinatrice sécurité routière lorsque j'étais en poste à la sous-préfecture de Lure et nous avons tout de suite sympathisé. Elle m'a alors présenté le rôle de l'IDSR et cherchait des volontaires car il est très difficile, comme pour les sapeurs pompiers volontaires de trouver des bénévoles, mobilisables en journée. Il faut l'accord de l'employeur. Recruter au sein de l'administration permet de faciliter notre mobilisation.

Cet engagement nécessite-t-il des capacités voire compétences particulières ?
 
Il faut être pédagogue, patient et convaincant car parfois (surtout lors d'atelier alcool pendant un stage de récupération de points) le public n'est pas acquis...

Être bénévole en 2017 qu’est-ce que cela signifie pour vous ? Qu’en tirez-vous personnellement ?
 
J'en retire une grande satisfaction lorsque des personnes avec qui j'ai échangé me disent avoir compris que parfois les idées toutes faites qu'elles peuvent avoir sur les risques routiers ou les conduites addictives sont finalement fausses et qu'elles vont faire un peu plus attention. Les accidents sont très souvent liés à plusieurs facteurs. Si on peut agir sur le comportement de chacun, de nombreux accidents pourront être évités. Par ailleurs, je suis de nature plutôt réservée, cela m'oblige à me dépasser.

 Quel est l’avenir du bénévolat selon vous ?
 
Il est très difficile de pouvoir maintenir son engagement malgré une grande motivation. Concilier nos vies de famille, les obligations professionnelles et le bénévolat n'est pas toujours simple. Je pense malgré tout que nous cherchons à revenir aux valeurs essentielles. J'ai bon espoir que nos nouvelles pratiques sociales (entraide, troc, réemploi...) influent sur l'implication sociale et que le bénévolat trouve un second souffle.

Le rôle de l'Intervenant Départemental de Sécurité Routière
Les intervenant départementaux de sécurité routière ou IDSR viennent d’horizons variés (Police, Gendarmerie, Associations, Entreprises, Retraités, administration …). Ce sont des personnes volontaires et bénévoles pour organiser ou aider à la réalisation d’actions de prévention. De nombreux IDSR sont aussi membres d’associations de prévention. Leurs actions relèvent du Plan départemental d’Action de Sécurité Routière (PDASR).

 
 

A lire également :