Actualités

Visite d’une maison de retraite par M. Jean-Pierre CAZENAVE-LACROUTS, préfet des Vosges et M. François VANNSON, président du Conseil Départemental.

 
 
Fortes chaleurs : visite d’une maison de retraite par le Préfet des Vosges

Alors qu’une vague de fortes chaleurs touche actuellement le département, M. Jean-Pierre CAZENAVE-LACROUTS, Préfet des Vosges entouré de M. François VANNSON, Ancien Député, Président du Conseil départemental des Vosges, de Mme Caroline MATTIONI, vice-présidente du Conseil Départemental en charge de l’Autonomie et de M. André JACQUEMIN, maire d’Eloyes, s’est rendu ce jeudi 22 juin 2017 à l’établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPADEtablissement hébergeant des personnes âgées dépendantes) à Eloyes où il a pu s’entretenir avec le Directeur de l’établissement et les résidents et rappeler quelques informations et conseils en cas de températures élevées.

La canicule

La canicule se caractérise par la combinaison de 3 caractéristiques : de fortes chaleurs le jour, la nuit et sur une période prolongée.

Dans le département des Vosges, les indicateurs biométéorologiques (IBM) sont de 18°C la nuit et 33°C le jour pendant 3 jours.

 Le plan canicule :

Le plan canicule est activé depuis le 1er juin et a pour objectifs de définir et mettre en œuvre les actions permettant de prévenir et limiter les effets sanitaires liés à la canicule et repose sur 5 piliers :

  • La mise en œuvre de mesures de protection des personnes à risques hébergées en institutions : établissements d’hébergement de personnes âgées (EHPA), établissements pour personnes handicapées, établissements de soins. Ce dispositif s’appuie principalement sur la mise en place d’un plan « bleu »
  • Le repérage des personnes à risques isolées, grâce au recensement par les mairies des personnes âgées et/ou handicapées qui en font la demande
  • L’alerte, basée notamment sur l’analyse d’indicateurs biométéorologiques transmis par Météo-France à l’Institut de Veille Sanitaire (InVSInstitut national de veille sanitaire), qui croise ces données avec d’autres indicateurs sanitaires.
  • Le Préfet s'appuie sur la carte de vigilance météo pour activer les mesures appropriées de la déclinaison départementale du Plan National Canicule. Avec la carte de vigilance, les préfectures disposent de l'expertise locale de Météo France auprès de ses centres. En outre, comme les années passées les préfectures disposent d'une information météo spéciale canicule du 1er juin au 31 août (prévisions et relevés de températures, tableau prévisionnel de risque de dépassement des seuils de températures).
  •  La solidarité avec le recensement, le dispositif et la permanence estivale des services de soins infirmiers à domicile, les associations et services d’aide à domicile ainsi que les associations de bénévoles. Les services de La Poste seront sollicités pour participer au système de veille et d’alerte mis en place dans les Vosges : les postiers pourront, lors de leur tournée, signaler à la mairie, toutes anomalies au domicile des personnes isolées, âgées ou handicapées.
  • L'information et la communication : diffusion de message de prévention , de recommandations dans les médias, sur internet et les réseaux sociaux.

Le plan canicule comprend 4 niveaux progressifs :

  • Niveau 1 : « veille saisonnière » : déclenché du 1er juin au 31 août de chaque année, il correspond au niveau de vigilance vert sur la carte météo.
  •  Niveau 2 : « avertissement chaleur » ou niveau jaune sur la carte de vigilance météo.  Ce niveau correspond soit : - à un pic de chaleur limité à un jour ou deux (les seuils de température -indicateurs bio météorologiques -IBM- qualifiant la canicule peuvent être franchis mais le phénomène ne dure pas assez longtemps pour être qualifié de canicule) ; - à une approche des seuils de température qualifiant la canicule (IBM) sans franchir lesdits seuils (il fait très chaud pendant plusieurs jours, mais ce n'est pas une canicule) ; - à une approche des seuils des IBM avec des prévisions annonçant une intensification de la chaleur dans les jours suivants (c'est l'amorce de l'arrivée d'une canicule). Cela permet d'anticiper et/ou de préparer les mesures à mettre en place, Il s'agit également d'une approche de mise en place progressive des mesures de lutte contre les effets d'une canicule. Ce niveau "avertissement chaleur" permet, également, la mise en place de mesures d'information et de communication à l'initiative des Agences Régionales de Santé.
  •  Niveau 3 «  alerte canicule » correspond au niveau orange canicule de la carte de vigilance météo. Ce niveau est activé sur décision du préfet de département qui met en place, en fonction des circonstances, les mesures adaptées de la déclinaison départementale du Plan national canicule.
  •  Niveau 4 « mobilisation maximale », correspondant au niveau rouge de la carte météo ; il est déclenché au niveau national par le Premier ministre sur avis du ministre de l‘intérieur et du ministre de la santé, en cas de vague de chaleur intense et étendue associée à des phénomènes dépassant le champ sanitaire (sécheresse, délestages électriques, saturation des chambres funéraires, etc.).

Le département des Vosges est actuellement au niveau 2 dit « avertissement chaleur ».

Numéro et Sites Internet utiles :

  •  Le dispositif de prévention et de gestion d’une canicule prévoit notamment la mise en service au niveau national d’une plate-forme téléphonique « canicule » accessible gratuitement depuis un poste fixe au  0800 06 66 66. 
  •  http://www.sante.gouv.fr/ 
  •  http://www.inpes.sante.fr/10000/themes/evenement_climatique/canicule/canicule-outils.asp 

Quelques conseils :

 Afin de lutter au mieux contre les conséquences de la chaleur :

 - Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;

 - Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;

 - Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;

 - Evitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée...) ;

 - Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;

 - Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide ;

 - Si nécessaire, demandez conseil à votre médecin traitant, tout particulièrement en cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses par exemple).

- Consultez régulièrement le site de Météo-France pour vous informer.

Il convient également d’insister sur la nécessité d’éviter les efforts physiques pendant les vagues de chaleur, en particulier aux heures les plus chaudes de la journée.