Actualités

Le Préfet des Vosges à la rencontre des réservistes de la Gendarmerie Nationale

 
 
Le Préfet des Vosges à la rencontre des réservistes  de la Gendarmerie Nationale

Jeudi 27 juillet 2017, M. Jean-Pierre CAZENAVE-LACROUTS, Préfet des Vosges est allé à la rencontre des réservistes de la Gendarmerie Nationale accompagné des élus et en présence du Lieutenant-Colonel Xavier VIALENC, Commandant en second le Groupement de Gendarmerie des Vosges.

Le représentant de l’État a souligné l’importance de cette réserve dans le contexte actuel de l’état d’urgence, a assuré les réservistes de son entier soutien et, a salué l’engagement citoyen de ces femmes et de ces hommes qui ont choisi de servir dans la réserve opérationnelle pour contribuer à protéger leurs concitoyens.

Au niveau national et local, l’exigence d’un haut niveau de vigilance impose que toutes les dispositions soient prises pour assurer la protection de la population.

Dans les Vosges, les forces de sécurité, placées sous l’autorité du Préfet sont pleinement mobilisées pour assurer cette mission, c’est pourquoi, M. Jean-Pierre CAZENAVE-LACROUTS, Préfet des Vosges a décider de faire appel à la réserve opérationnelle de la Gendarmerie Nationale en période estivale et notamment sur les zones d’afflux touristiques que sont Vittel, Gerardmer, La Bresse, le poste de la Schlucht, Capavenir-Vosges, le parc d’attraction Fraispertuis et lors des rassemblements festifs ou sportifs de l'été (feux d’artifice, X-Terra, triathlon…).

Dans les Vosges, Police et Gendarmerie Nationales disposent de près de 250 réservistes opérationnels qui renforcent les commissariats, brigades territoriales et les unités motorisées.

Les réservistes de la Gendarmerie sont des volontaires qui peuvent être issus de la population civile, et après une formation dense et rigoureuse d’une durée de 4 semaines, signent un engagement à servir pour une durée de un à cinq ans. Il peut également s’agir d’anciens militaires, gendarmes, gendarmes adjoints ou auxiliaires, ou encore militaires des autres armes ayant demandé à rejoindre la réserve de la gendarmerie. Ils évolueront dans leur département de résidence et pourront être mobilisés sur des missions dynamiques.

Pour candidater, il convient notamment, :

• d’être de nationalité française ;

• d’avoir satisfait aux obligations du service national ou avoir suivi la Journée d’Appel de Préparation à la Défense ou la Journée Défense et Citoyenneté ;

• d’avoir une bonne aptitude physique ;

• d’être apte psychologiquement et de bonne moralité .

La durée du service annuel est de 5 à 60 jours pendant lesquels les réservistes sont rémunérés.

Au total, dans les Vosges, en 2017, plus de 900 jours réserve seront consacrés à la sécurisation des zones d'affluence touristiques du département.

Depuis le 1er janvier 2017 le groupement de gendarmerie départementale des Vosges totalise plus
de 3 500 journées de réserve.

Derrière ces chiffres, il y a des personnes motivées, déterminées et courageuses qui viennent renforcer les rangs de nos forces de sécurité. Néanmoins, en complément de ces moyens, le Préfet des Vosges invite chacun à la vigilance afin de concourir à la sécurité de tous.