Actualités

Le préfet participe à des contrôles pédagogiques sur l'abaissement de la vitesse à 80 km/h

 
 
Le préfet participe à des contrôles pédagogiques sur l'abaissement de la vitesse à 80 km/h

Ce vendredi 6 juillet 2018, M. Pierre ORY, préfet des Vosges, accompagné par le Colonel Dominique SCHOENHER, commandant du groupement de gendarmerie des Vosges, a participé à une opération de contrôle préventive et pédagogique sur l'abaissement de la vitesse à 80km/h.

Cette action s’intègre dans une opération intitulée « Civil’été » menée à l’échelle de la zone de défense et de sécurité Est (18 départements) tout au long de cette journée et notamment dans le département des Vosges où M. Imed BENTALEB, directeur de Cabinet, Mme Jeanne VO HUU LE, sous-préfète de Neufchâteau et Mme Sylvie SIFFERMANN , sous-préfète de Saint-Dié-des-Vosges ont également participé à des opérations similaires respectivement à Epinal, Liffol-le-Grand, Provenchères-sur-Fave et Anould.

En cette veille des premiers départs en vacances générateurs d’importants flux de circulation , la sécurité routière est un enjeu majeur. Cette opération « Civil’été » associe la prévention des infractions mineures et la répression des infractions plus graves, génératrices d’accidents.

L’attention des forces de l'ordre porte plus particulièrement sur les fautes de comportements (téléphone, port de la ceinture de sécurité, distances de sécurité, dépassements intempestifs et/ou dangereux, excès de vitesse, utilisation prolongée de la voie rapide ou médiane…) mais également sur l'équipement du véhicule (chargement/arrimage des bagages, dispositifs de retenue pour enfants, équipements obligatoires que sont les gilets et triangles de sécurité…). Les transports en commun feront l'objet d'une attention toute particulière (respect des temps de conduite, alcoolémie, etc.…).

Le préfet profite de cette opération pour rappeler que depuis le 1er juillet dernier, la vitesse maximum autorisée est limitée à 80 km/h sur les voies bidirectionnelles sans séparateur central. Les forces de l’ordre ont procédé à des contrôles, en privilégiant - dans les premiers jours de mise en œuvre de la mesure - une démarche qui se voulant avant tout préventive et pédagogique pour des petits excès de vitesse.

Ainsi, la vitesse est la première cause des accidents mortels en France (31 %) et le réseau routier sur lequel les accidents mortels sont les plus fréquents est celui des routes à double sens sans séparateur central (55% de la mortalité routière). Or selon le rapport du comité des experts du Conseil national de la sécurité routière, une réduction de la vitesse maximale autorisée à 80 km/h sur ces routes permettrait de sauver entre 300 et 400 vies par an.

Dans notre département, depuis le début de cette année, 15 personnes ont déjà perdu la vie sur les routes contre 10 pour la même période en 2017. Ce bilan dramatique est particulièrement alarmant. La plupart du temps, il est la conséquence de comportements irresponsables des conducteurs : alcoolémie délictueuse, usage de stupéfiants, vitesse inadaptée aux circonstances, usage de téléphone au volant... Ces chiffres ne sont pas acceptables.

Aussi, le Préfet des Vosges annonce que l’ensemble des routes du département fera l’objet d’une surveillance renforcée par les forces de l’ordre tout au long de la période estivale afin que soient relevées les infractions ou comportements à risque pouvant être à l’origine d’accidents et ainsi protéger les usagers de la route.

Alors que les vacances riment avec détente, il est indispensable qu’elles s’accompagnent de vigilance. D’une façon générale et avant les grands trajets, il convient de veiller au bon état de son véhicule et des pneumatiques, de préparer son itinéraire, de partir en forme et de faire une pause toutes les deux heures.

Tout au long de l’année et particulièrement à l’occasion des départs en vacances, nous sommes « tous responsables » de notre sécurité mais aussi de celle des autres.

DSC_0001 flouté
Resized_20180706_101153_9708flouté
Neufchateau 3_resized-1
 
 
 

A lire également :