Actualités

Police de Sécurité du Quotidien : le préfet des Vosges en contrôle routier avec des policiers « connectés »

 
 
Police de Sécurité du Quotidien : le préfet en contrôle routier avec des policiers « connectés »

Mardi 6 mars 2018, M. Pierre ORY, Préfet des Vosges et M. Patrick ROUSSEL, Directeur Départemental de la Sécurité Public (DDSPdirection départementale de la sécurité publique), ont rejoint des policiers en contrôle de personnes et de véhicules dans le quartier Saint-Roch à Saint-Dié-des-Vosges. M. David VALENCE, Maire de Saint-Dié-des-Vosges participait à cette opération.

Afin d’être plus autonomes sur le terrain et pouvoir obtenir des informations en temps réel, les policiers du département, à l’instar de leurs collègues de la gendarmerie nationale, sont désormais dotés de terminaux mobiles (tablettes ou smartphones) : 50 appareils sont déjà en service depuis fin 2017 et une nouvelle dotation de 33 équipements devraient leur parvenir prochainement. Ils disposent ainsi d'une connexion haut débit sécurisée leur permettant notamment de consulter les systèmes d'information de la sécurité intérieure.(personnes recherchées, immatriculation des véhicules, permis de conduire, étrangers, objets et voitures signalés…). Ces outils numériques offrent aussi la possibilité d’enregistrer des procédures « à l’extérieur » ce qui permet un allègement administratif pour les policiers qui sont moins sollicités au commissariat.

A l’issue de cette opération, le Préfet, le Maire et le DDSPdirection départementale de la sécurité publique ont visité le Centre de Supervision Urbain de la police municipale de Saint-Dié qui pilote le dispositif des 130 caméras de surveillance de la ville. L’exploitation de cet outil est l’exemple même de la coopération entre les polices nationale et municipale. En effet, les policiers nationaux peuvent s’appuyer sur les enregistrements effectués pour leurs enquêtes ou lors du signalement d’une situation de trouble, afin de recueillir en direct des informations utiles pour une intervention plus efficace.

Rappelons que les dotations d’équipements numériques tout comme la collaboration entre les forces de sécurités nationales et les polices municipales s’inscrivent dans les propositions de la Police de Sécurité du Quotidien (PSQ) lancée le 8 février dernier par le Ministre de l’Intérieur. Cette PSQ concrétise l’engagement du Président de la République pour la sécurité de la population et vise également à améliorer les conditions de travail et l’efficacité des forces de l’ordre. Pour cette réforme, le gouvernement a souhaité s’appuyer sur des propositions issues du terrain. Ainsi, les 5 grands axes de la PSQ émanent d’une large consultation nationale menée sur tout le territoire fin 2017 et de l’analyse des attentes exprimées à cette occasion.

 Les 5 grands axes de la PSQ :

  •  Une police et une gendarmerie aux ambitions retrouvées : des policiers et gendarmes plus nombreux sur le terrain, des forces recentrées sur leur coeur de métier => fin de la politique du chiffre et allègement des tâches administratives
  •  Une police et une gendarmerie respectées : un Etat qui protège ses forces, un budget en hausse et une formation remodelée
  •  Une police et une gendarmerie sur mesure : des réponses de sécurité adaptées aux spécificités de chaque territoire
  •  Une police et une gendarmerie connectées : des forces de sécurité intégrant la révolution numérique et des services dématérialisés pour les usagers
  •  Une police et une gendarmerie partenariales : une coopération renforcée avec les élus et les polices municipales, un lien renoué entre les forces de l’ordre et la population.
PSQ INFOG 2 VDEF
 
PSQ INFOG 1 VDEF
 
PSQ SDDV. (1)
PSQ SDDV. (2)
PSQ SDDV. (3)
PSQ SDDV. (4)
PSQ SDDV. (6)
PSQ SDDV. (7)
PSQ SDDV. (8)