Actualités

Sécurité routière : les grandes orientations pour les Vosges pour les années 2018-2022

 
 
Sécurité routière : les grandes orientations pour les Vosges pour les années 2018-2022

Vendredi 9 mars 2018, M. Pierre ORY, Préfet des Vosges a signé le nouveau document général d’orientations (DGO) de la sécurité routière pour les années 2018-2022 en présence de M. Etienne MANTEAUX, Procureur de la République et des représentants du Conseil départemental des Vosges, de l’Association des Maires des Vosges, de la Gendarmerie et de la Police Nationales, ainsi que des différents partenaires institutionnels et associatifs.

Ce document fixe les axes prioritaires de la politique locale de sécurité routière qui sera mise en œuvre par l’État et les acteurs de la sécurité routière au cours des cinq prochaines années.
Pour le réaliser, il a été procédé à l’analyse de l’accidentalité pendant la période 2012-2016 et à un bilan du précédent DGO 2013-2017. Il est le fruit d’un travail partenarial à partir d’un diagnostic partagé.

Ce bilan de l'accidentalité pour la période 2012-2016 a permis de confirmer le caractère impératif à l'échelle des Vosges des quatre enjeux nationaux que sont « les risques routiers professionnels », « les seniors », « les jeunes » et « les risques liés à une conduite sous l'emprise de substances psychoactives ».

En effet, dans les Vosges pendant la période 2012-2016, on constate notamment que :

 - près d’1/4 des personnes tuées effectuaient un trajet lié au travail ;

 - près de 23 % des tués étaient des seniors de 75 ans et plus alors qu’ils ne représentent que 11 % de la population vosgienne ;

 - près d’1/3 des usagers de la route qui ont perdu la vie sont des jeunes alors qu’ils ne représentent que 16 % de la population vosgienne.

En plus de ces enjeux nationaux, trois enjeux ont été identifiés localement. Ils concernent « les deux-roues motorisés », « la vitesse » et « le partage de la voirie ».

Effectivement, on remarque dans les Vosges pour la période 2012-2016 que :

 - les deux-roues motorisés sont impliqués dans 1/4 des accidents et qu’1 tué sur 5 est un conducteur de deux-roues motorisés ;

 - la vitesse inadaptée est relevée dans 1 accident sur 2 ;

 - les piétons sont impliqués dans 1 accident sur 5.

C’est pourquoi, pour chacun de ces sept enjeux, des groupes de travail animés par les services de l’État, associant une pluralité de partenaires de la sécurité routière, ont défini des orientations d'actions (cf flyer joint). Ces dernières seront elles-mêmes déclinées dans le cadre des Plans Départementaux d’Actions de Sécurité Routière des cinq années à venir lesquels sont définis annuellement.

Ces enjeux locaux s’inscrivent dans la continuité de la politique de sécurité routière du gouvernement et croisent les axes développés par le Comité interministériel de la sécurité routière du 9 janvier dernier.


Document Général d'Orientations 2018-2022 (format PDF) : ICI


DSC_0005
DSC_0006
DSC_0009
DSC_0028
DSC_0029
 
 
 

Documents listés dans l’article :

A lire également :