Téléphone en situation de conduite = dangers

 
 

Le téléphone est la principale cause de distraction des conducteurs ,il altère leur concentration et produit les effets suivants :

-une certaine fixité du regard qui se traduit par une négligence de surveillance notamment dans les rétroviseurs du champ périphérique ;

-une moins bonne appréciation et perception des situations, une altération de l’attention allouée à la conduite.

-une augmentation du rythme cardiaque, traduisant une augmentation de la charge mentale liée à la difficulté de réaliser simultanément deux tâches ;

Au volant d’un véhicule, au guidon d’un deux-roues, qu’il soit ou non motorisé, une seconde de distraction peut avoir des conséquences dramatiques : en cas d’imprévu, le temps de réaction pour un conducteur au téléphone augmente de 50% en moyenne. La distance d’arrêt du véhicule en cas d’urgence est donc plus grande et peut être à l’origine d’un accident .

Aujourd’hui, ce comportement est la 4 ème cause de mortalité sur les routes après l’alcool, la vitesse et le défaut de ceinture. Selon l’observatoire interministériel de sécurité routière, l’utilisation du téléphone portable en conduisant multiplie par 5 le risque d’accident.

En outre, l’utilisation du téléphone portable en situation de conduite est sévèrement sanctionnée.

Elle peut entrainer le retrait de 2 points pour le conducteur et 1 amende forfaitaire
 de 35 euros.

Ensemble, mobilisons-nous pour combattre les comportements à risque et les causes d’accidents.