Hébergement et logement

 
Il existe une offre diversifiée dédiée à l'hébergement et au logement. Elle permet un parcours résidentiel adapté aux personnes sans abris ou mal logées vers un logement autonome. Il existe donc une gradation des prestations proposées selon le degré d'autonomie et les difficultés sociales de la personne.

 

Accueil et hébergement d’urgence

 115
La porte d'entrée dans les dispositifs d'urgence et de réinsertion est le 115, numéro d'urgence pour les sans-abri, mis en place par la loi de lutte contre les exclusions du 29 juillet 1998. Il fonctionne toute l'année et les écoutants régulent les demandes d’hébergement vers les structures d'urgence qui accueillent sans condition et sans délai les personnes en détresse sociale ou sans abri pour un hébergement ponctuel et de courte durée.

Le plan hiver :
En période hivernale du 1er novembre au 31 mars, le dispositif de veille sociale et d’hébergement est renforcé et des places d’urgence supplémentaires sont ouvertes pour assurer l’inconditionnalité de l’accueil.

Le Service Intégré d'Accueil et d'Orientation (SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation) complète les missions initiales du 115

  • régulation de l'attribution des places d'hébergement d'urgence
  • coordination des acteurs de la veille sociale
  • contribution à l'observatoire local de l'hébergement

Accueils de jour

Lieux d'écoute et d'information, d'activités, d'orientation vers l'hébergement, ils offrent des services de première nécessité (mise à disposition de machine à laver, vestiaire…)et distribuent des denrées alimentaires en cas de nécessité.

Les 5 « points Accueil Écoute » du département des Vosges sont souvent les premiers interlocuteurs des personnes « à la rue »

Dispositif de logement adapté

Résidences sociales / pensions de famille : le logement adapté accompagné

Ce sont des « logements foyers » pour des personnes aux revenus limités qui ont des difficultés à accéder au logement ordinaire, mais dont le maintien ou l’accès en structure d'hébergement ne se justifie pas.

Le département dispose de 102 places en maison relais dont une résidence accueil (20 places) destinée aux personnes malades psychiques.
Un foyer de jeunes travailleurs de 127 places accueille temporairement  des jeunes en voie d’insertion professionnelle et les jeunes apprentis.

Structures d’hébergement temporaire

Centres d'hébergement et de réinsertion sociale CHRSCentre d'hébergement et de réinsertion sociale / centres d'hébergement et de stabilisation CHS

Les 4 centres d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRSCentre d'hébergement et de réinsertion sociale) soit 149 places, constituent le cœur du dispositif de lutte contre l'exclusion pour des personnes  qui connaissent des difficultés familiales, économiques, sociales, d'insertion, de santé, de logement…

Un CHRSCentre d'hébergement et de réinsertion sociale de 31 places est autorisé spécifiquement pour l’accueil de femmes victimes de violences.

Les CHRSCentre d'hébergement et de réinsertion sociale ont 4 missions essentielles :

  • accueillir et orienter
  • héberger en structure collective ou en appartement
  • soutien et accompagnement social
  • construire un parcours d’autonomie

Un contrat est signé entre le directeur de la structure et la personne, qui lui fixe des objectifs et un projet de vie. Un bilan individuel est dressé au bout de 6 mois de prise en charge.

Les frais de séjour sont pris en charge par l’aide sociale et les hébergés participent à leurs frais de séjour en fonction de leurs ressources et capacité.

Centre d'accueil pour demandeurs d'asile CADACentre d’Accueil de Demandeurs d’Asile

Le centre d'accueil pour demandeurs d'asile (CADACentre d’Accueil de Demandeurs d’Asile) doit permettre l'accompagnement des demandeurs d'asile titulaires d'une autorisation provisoire de séjour, des demandeurs d'asile placés en procédure Dublin et des demandeurs d'asile en procédure prioritaire (ressortissants des Pays d'Origine Sûrs).

Dans le département, 70 places en centre d'accueil pour demandeurs d'asile sont mises en service pour l'accueil des demandeurs d'asile.

A lire dans cette rubrique