Groupement de Gendarmerie des Vosges

 
Privilégiant le contact avec la population par son ancrage territorial, la gendarmerie départementale contribue à la sécurité publique générale. Cette force militaire de proximité est chargée des missions de polices administrative, judiciaire et militaire. Le GGD, commandé par un colonel, constitue l'échelon départemental de la gendarmerie nationale.

8, Rue du professeur Roux
88000 EPINAL

(ce service n'accueille pas le public)

Tél. : 03 29 33 17 17
Urgence : 17

Site internet de la Gendarmerie Nationale :
www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/

photo GGD

Commandant de groupement : Colonel Dominique SCHOENER
Commandant en second : Lieutenant-colonel Xavier VIALENC

Organisation : Le Groupement de Gendarmerie Départementale des Vosges est subdivisé en compagnies, correspondant chacune à un arrondissement, dont dépendent 12 communautés de brigade (COB) et 5 brigades territoriales autonomes (BTA).
carte GGD
logo gendarmerie
 
Différentes unités spécialisées ont pour vocation de compléter l’action des brigades et communauté de brigades qui constituent le maillage territorial de la gendarmerie :
  • Les unités de police judiciaire :les brigades de recherches (BR), la brigade départementale de renseignements et d’investigations judiciaires (BDRIJ).
Vide
Vide
  • L'escadron départemental de sécurité routière (EDSR) : cette unité de police de la route est composée de brigades motorisées (BMO), et d'un peloton motorisé (PMO), unités plus spécifiquement en charge de la gestion des flux routiers qui exercent la surveillance du réseau et des trafics routiers et autoroutiers.
Vide
Vide
Vide
  • Les pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) : ils sont chargés de renforcer les brigades sur tout type d'évènement et assurent des missions de surveillance, notamment la nuit, sur toute l'étendue et dans la profondeur du territoire. Intégrés aux compagnies, ils peuvent le cas échéant être engagés en tout point du département pour répondre à des besoins opérationnels.
Vide
Vide
  • Les équipes cynophiles : elles sont intégrées dans les PSIG, dans de multiples spécialités dont la recherche de personnes, piste-défense, stupéfiants, intervention, explosifs, avalanche, recherche d'armes et de munitions, de billets, de restes humains,de départ incendie. La gendarmerie forme ses propres équipes cynophiles au sein du centre de formation de Gramat (Lot).
Vide
Vide
  • Les unités de montagne : le peloton de gendarmerie de montagne (PGM) est chargé de la surveillance des massifs montagneux, ainsi que des enquêtes et du secours en montagne.
Vide
Vide
  • Les moyens spécialisés : Placés au niveau régional ils complètent l'action des unités territoriales (hélicoptères, section de recherche, moyens nautiques, renfort de gendarmerie mobile.
Vide
Vide
  • La réserve opérationnelle : Composante d'appui constituée de retraités de l'arme et de citoyens volontaires, employés dans la prise en compte de grands évènements ou dans l'exercice quotidien des missions de sécurité publique.
Vide
Vide
  • Le centre d'opération et de renseignement de la gendarmerie (CORG) est une cellule de veille en activité 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, toute l'année. Le CORG est le lieu où aboutissent :
    • les appels d'urgence 17 qu'ils soient passés depuis un fixe, un mobile ou une cabine publique situées en zone gendarmerie nationale (ZGN)
    • les appels de nuit aux brigades de gendarmerie
    • les bornes d'appels d'urgence (réseaux autoroutier et routier).

Accueil du public (dans les communautés de brigade et les brigades territoriales autonomes) :

Du lundi au samedi De 08h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00
Le dimanche et les jours fériés De 09h00 à 12h00 et de 15h00 à 18h00

Ces horaires peuvent varier en fonction de la période ou de l'année.